Comment savoir si le stationnement est autorisé ou non ?

signalisation

En matière de stationnement, les signalisations horizontales vous permettent de respecter scrupuleusement le Code de la route. Afin de vous aider à y voir plus clair, découvrez comment savoir si le stationnement est autorisé ou non. Et pour cela, suivez notre guide !

Marquage pointillé bleu : stationnement limité réglementé

Scrupuleusement encadrées par la circulaire du 15 mai 1996, les couleurs utilisées pour les marquages au sol facilitent le respect du Code de la route par les usagers. Les signalisations horizontales vous permettent donc de visualiser plus clairement les zones interdites ou les zones autorisées. Cela concerne également les emplacements de stationnement de votre véhicule.

Ainsi, les entreprises de marquage au sol, tel que virages.com, utilise le marquage en pointillés de couleur bleue dans le but de signaler des stationnements spécifiques. Et plus particulièrement des stationnements qui sont localisés en zone bleue, et dont l’utilisation est limitée dans le temps grâce à un disque de stationnement.

Vous retrouvez fréquemment ce type de marquage en pointillés dans les centres-villes, mais également en périphérie urbaine. La limitation dans le temps permet de réguler les stationnements des véhicules dans une zone, par exemple, particulièrement commerçante.

Marquage d’un pictogramme pour les places réservées

Lorsque le marquage au sol est signalé par un pictogramme explicite, cela signifie que le stationnement est autorisé uniquement pour une catégorie de conducteurs ou des types de véhicules. De ce fait, si ne faites pas partie des personnes autorisées à garer votre véhicule à ces emplacements de parking, vous risquez une verbalisation, voire une immobilisation de votre voiture.

Ainsi, les marquages au sol peuvent être présentés par différents dessins figuratifs tels que :

  • le symbole d’un fauteuil roulant, qui signifie que la place de parking réservée aux personnes à mobilité réduite ;
  • le symbole d’une voiture dotée d’une prise électrique signifie que la place de parking est réservée au chargement des véhicules à motorisation électrique ;
  • une croix signifie que la place de stationnement est réservée à des professionnels de santé tels que des médecins ou des ambulances ;
  • un pictogramme symbolisant une famille avec des adultes et des enfants indique que la place est spécifiquement réservée aux femmes enceintes, ainsi qu’aux familles.

En ce qui concerne les places de stationnement réservées aux personnes handicapées et aux professionnels de santé, il est indispensable de disposer d’un macaron officiel. Ce document est mis bien en évidence au niveau du tableau de bord afin que les agents de la municipalité puissent vérifier si votre véhicule est autorisé à être garé sur ces emplacements.

La signalisation horizontale d’un stationnement interdit

Au même titre que le panneau de signalisation qui vous indique un stationnement interdit, vous pouvez retrouver exactement le même pictogramme marqué au sol. Le non-respect de cette interdiction représente une infraction routière, et vous expose à une amende.

Vous pouvez donc retrouver 2 types de signalisation sur la chaussée qui vous indique l’interdiction de stationnement :

  • le marquage de stationnement unique interdit, qui vous indique que vous n’avez absolument pas le droit de garer votre véhicule. Toutefois, un arrêt de quelques minutes peut être toléré, en cas d’urgence, et uniquement si le conducteur reste au volant de la voiture ;
  • le marquage de stationnement et d’arrêt interdit, qui est une signalisation indiquant l’interdiction stricte d’immobiliser votre voiture, et ce, même si vous êtes au volant de votre véhicule.

La ligne jaune continue signale une interdiction de stationner

Lorsque vous y visualisez sur la chaussée une ligne jaune continue, cela signifie que l’immobilisation de votre véhicule dans cette zone est strictement interdite. En effet, le long des trottoirs, vous pouvez visualiser 2 types de lignes jaunes. La ligne jaune continue signifie qu’il est strictement interdit de stationner votre véhicule à cet emplacement, ou de l’immobiliser même pour un bref instant. Tandis que la ligne jaune en pointillés indique qu’il est strictement interdit de garer votre voiture le long de ce tracé.

En ce qui concerne le marquage au sol de lignes jaunes en zigzag, cela représente des arrêts de bus. Il vous est donc interdit de stationner votre véhicule à ces emplacements, au risque de gêner la circulation des transports en commun. En revanche, vous avez parfaitement le droit de rouler sur cette zone étant donné que, dans la grande majorité des cas, ce marquage en zigzag se trouve sur la chaussée et occupe une grande largeur de cette dernière.

Les marquages au sol réservés à des véhicules spécifiques

Il existe également une autre catégorie de marquage au sol sur lequel le stationnement de véhicules est formellement interdit. Dans ce cas, il vous est facile de reconnaître ces emplacements, car les véhicules autorisés à stationner sur ces derniers sont indiqués de manière explicite : livraison, taxi, transporteurs de fonds, ou encore camping-car.

Toutefois, dans les zones urbaines, il est très fréquent de trouver des zones marquées en jaune et indiquant la mention « arrêt minute ». Ces localisations vous autorisent à stationner durant quelques minutes, et ce, de manière gratuite. Afin d’éviter les risques de verbalisation, veillez à bien vérifier le panneau indiquant le temps limite autorisé de stationnement.


Quelles sont les infractions routières les plus courantes ?
Refaire une clé de voiture en urgence : les meilleurs solutions !