Quelles sont les infractions routières les plus courantes ?

Selon une enquête récent, le dépassement de la vitesse autorisée est l’infraction routière la plus fréquente pour laquelle les conducteurs doivent payer une amende : plus des trois quarts des personnes interrogées (79 %) se sont révélées être des chauffards.

Excès de vitesse

Selon l’enquête, la quasi-totalité des personnes interrogées (95 %) ne respecteraient pas toujours la limite de vitesse prescrite. Un tiers (33 %) a même admis qu’il faisait « fréquemment » ou « très fréquemment » des excès de vitesse. Avec 54 %, les jeunes de 18 à 29 ans étaient les plus susceptibles de ne pas respecter les limitations de vitesse. Un bon 79 % d’entre eux avaient, déjà, reçu une amende pour excès de vitesse.

Les sanctions pour les auteurs d’excès de vitesse sont très élevées. Pour un dépassement de la limite de vitesse de 10 à 20 kilomètres par heure (km/h), outre un point supprimer sur le permis, une amende de 45 à 90 euros est envoyée. Les amendes les plus élevées seront infligées aux contrevenants qui roulent à plus de 50 km/h en dehors des agglomérations .

Mauvais stationnement

Plus de la moitié des automobilistes interrogés (58 %) ont, déjà, dû payer une amende pour un mauvais stationnement, selon l’enquête. Toutefois, les amendes sont, également, lourdes en cas de stationnement abusif. Bloquer une piste cyclable ou se garer dans une zone de stationnement interdit est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 90 euros. Et si la voiture mal garée bloque une voie d’accès aux pompiers et empêche ainsi une opération de sauvetage, une amende pouvant aller jusqu’à 135 euros est due.

Dépassement par la droite

Selon les résultats de l’enquête, 13 % des personnes interrogées commettent fréquemment cette faute, et 70 % admettent ne pas garder une distance suffisante avec le véhicule qui précède, au moins de temps en temps.

Toutefois, seuls cinq pour cent des conducteurs qui dépassent les autres par la droite ont payé une amende pour ce motif, jusqu’à présent.

Feux rouges grillés

8 % des conducteurs interrogés ont, déjà, dû payer une amende pour avoir brûlé un feu rouge. Cela peut coûter jusqu’à 135 euros, et 4 points sur le permis

Téléphone au volant

Tendre le bras vers le smartphone au volant peut, aussi, coûter cher. Un tiers (33 %) de toutes les personnes interrogées utilisaient occasionnellement leur téléphone portable sans système mains libres, et 35 % lisaient ou écrivaient des messages en conduisant. Cela a, particulièrement, touché les jeunes conducteurs ainsi que les conducteurs novices ; deux bons tiers des 18-29 ans (65 %). Seuls 4 % des conducteurs interrogés ont dû payer une amende pour avoir utilisé un téléphone portable au volant. Les conducteurs pris en flagrant délit d’utilisation d’un téléphone portable au volant s’exposent à une amende de 135 euros et un retrait de 3 points sur le permis de conduire.

Comment savoir si le stationnement est autorisé ou non ?
Refaire une clé de voiture en urgence : les meilleurs solutions !